La FCGF publie sa recherche sur les stagiaires ASE, menée avec le soutien de l'Ortra Santé Social Fribourg

von FCGF | 23 März 2022
Image La FCGF publie sa recherche sur les stagiaires ASE, menée avec le soutien de l'Ortra Santé Social Fribourg

Cette recherche a été menée par la Fédération des crèches et garderies fribourgeoises (FCGF) avec le soutien de l’OrTra santé-social Fribourg et l’autorisation du Service de l’enfance et de la jeunesse (SEJ). La synthèse de la recherche est disponible ici.

Il ressort de notre recherche que les directives actuelles relatives aux quotas d’encadrement, associées aux faibles capacités financières des structures rendent ces dernières dépendantes de la présence des stagiaires majeurs pour leur bon fonctionnement, bloquant par là même l’entrée en formation des jeunes directement à la fin de la scolarité obligatoire. Ceci est un frein à la visée formatrice du stage et le désir des structures de transmettre le métier d’ASE, les poussant à engager des stagiaires pour des raisons financières plutôt que dans une perspective de formation, comme cela devrait être le cas et biaise leur processus de sélection, donnant un avantage central aux personnes majeures.

Ce biais structurel a également une incidence directe sur la qualité de l’accueil des enfants et des suivis des stagiaires, ces derniers étant comptés dans le taux d'encadrement sans que les personnes qui ne les supervisent n’aient forcément du temps de travail payé ou prévu (THPE) pour les encadrer et leur faire des retours. La nécessité que les structures puissent maintenir leurs services sans l’intervention des stagiaires est une problématique connue de longue date et soutenue notamment par la FCGF, AvenirSocial et INSOS Suisse. Néanmoins, un tel changement structurel nécessiterait en contrepartie des subventions supplémentaires pour avoir des dotations de personnel suffisantes sans le recours aux stagiaires et permettant de libérer du THPE pour les suivre. En effet, comme le précise Kibesuisse (2017), les coûts deviennent problématiques lorsque les stagiaires sont remplacés par du personnel formé en augmentant de 20% au minimum. De ce fait, l’intervention des pouvoirs publics est nécessaire.

Comme nous l’avons exposé dans ce rapport différentes pistes peuvent être explorées afin d’améliorer la situation des stagiaires et renforcer le rôle d’entreprises formatrices des structures ainsi que leur qualité d’accueil. Néanmoins, cela aura un coût financier, et doit donc répondre à une volonté politique.

Les différentes recommandations que nous faisons nécessitant notamment des modifications de normes, de directives cantonales et impliquant une pluralité d’acteurs, nous proposons de créer un groupe de travail regroupant les acteurs concernés ou intéressés afin de traiter des différentes pistes mises en exergue.



Adresse

Freiburger Krippenverband
Boulevard de Pérolles
1700 Freiburg

Eine Spende machen

CH41 0076 8011 0064 9030 3